Archive(s) des arts : définition des art’chives

Au cours des différentes rencontres organisées par le laboratoire ALEF dans le cadre d’un séminaire interdisciplinaire autour de l’œuvre et de l’archive de 2012 à 2014 à l’université de Rennes 2, le terme archive(s) fut de nombreuses fois employé et associé à plusieurs définitions se rattachant pour la plupart à la notion de statut. Ce questionnement et le désir de définir l’archive ou plus exactement ce qu’elle n’est pas dans le cas présent ne sont pas récents. Nombreux sont ceux qui ont travaillé sur le sujet, et dont les contributions (conférences, ouvrages, rapports, etc.) ont ouvert et enrichi les débats autour de cette notion d’archive au singulier : Michel de Certeau, Marie-Anne Chabin, Gilles Deleuze, Jacques Derrida, Michel Duchein, Arlette Farge, Michel Foucault pour ne citer que quelques noms… À l’issue des deux cycles autour de l’œuvre et de l’archive, on constate que le terme archive(s) dans le domaine des arts a de multiples facettes, selon qu’il relève de la pratique ou de la théorie, ou qu’est posée la question : à quel moment du processus créatif l’archive de l’artiste est-elle considérée comme archives ? Lire la suite

Une méthodologie de l’analyse de l’absence de données

J’ai eu la chance de terminer mon cursus universitaire par une licence en archivistique. Ce cycle de formation impose l’écriture d’un projet tutoré que j’ai soutenu en juin 2013 et qui s’intitule Le répertoire comme source(s), un nouvel usage au service des lecteurs[1]. Le sujet de mon mémoire porte sur les « instruments de recherche “d’aujourd’hui” et tout particulièrement au répertoire qui, selon moi, est l’outil méconnu le plus utilisé par le lecteur tout en étant le plus méconnu dans ce qu’il peut apporter et, apparaît même comme désacralisé par la profession archivistique. Il s’agit d’envisager le répertoire sous forme informatique ou imprimé comme une source qu’il est possible d’exploiter, à travers les sept zones répondant à la norme ISAD(G), et permettant de fonder des hypothèses ou des pistes de réflexions. Lire la suite