Art’chives : chronique (2017-2018)

Les archives des archives, une mémoire dormante

Durant ces huit années de recherches, un certain nombre de documents et pièces d’archives a été consulté. L’analyse de ces pièces a vu naître plusieurs pistes de réflexion et hypothèses autour de l’acte de création chez Nicole Vedrès. Il est apparu – dans le précédent article – que l’absence, le manque ou l’incommunicabilité des archives n’est pas un obstacle pour la recherche mais un élément à prendre en compte dans sa méthodologie, car qu’il s’agisse d’archive(s) familiales, publiques ou de la recherche, de documents d’activité, de documents administratifs ou bien de données de la recherche, tous ont un point commun: chacun d’eux contient des données ainsi que des informations sur l’activité historique du producteur. Qu’il soit produit ou reçu, un certificat administratif, un ordre de mission, une facture, un dossier de subvention ou encore un plan , tous portent des traces de la vie quotidienne du producteur. Le classement, l’agencement et l’ordonnancement de documents quels qu’ils soient sont aussi à prendre en compte.

Par ailleurs, s’il est naturel, pour les professionnels du milieu archivistique, que le chercheur, le généalogiste, l’historien, l’enseignant, l’étudiant, le personnel administratif, l’archiviste lui-même – en somme les usagers, consultent un document ou une pièce d’archives pour les besoins de leurs activités ; celle des archives d’un service d’archives l’est moins , en particulier si les raisons de la demande de consultation ne portent pas sur l’organisation et le fonctionnement de celui-ci ? En effet, quel pourrait être l’intérêt pour les usagers de consulter les instruments de recherche en tant que documents d’archives, les registres de consultations, les rapports d’activité, les polices d’assurance portant sur les biens, la feuille de route des expositions temporaires, les comptes rendus de réunions ou bien encore les ordres de mission ? Voici les quelques points que vous pouvez dès à présent découvrir en cliquant sur le lien ci-dessous.

Jérôme Allain

→ Accéder à la troisième série de la chronique
→ Retour à la première série de la chronique

Pour citer ce texte Référence électronique : ALLAIN J., « Art’chives : chronique (2017-2018) » » in Sur la trace de Nicole Vedrès [en ligne]. 2 août 2019. URL : http://paris1900.hypotheses.org/810


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search